799px-Supernatural_2005_logo

Lumières qui grésillent, interférences électriques, cafetière hantée, Sam et Dean se rendent comptent que le bunker est hanté par un fantôme un peu particulier puisqu'il s'agit de Kevin. Celui-ci est bloqué dans le voile, les Portes du Paradis étant fermées suite à la chute des anges. Il va demander aux garçons de partir à la recherche de sa mère, retenue prisonnière par un sous fifre de Crowley.

e5d4e57f26a338edfde2d0f5b3e8d9fb-26121


J'ai toujours aimé la famille Tran, tellement humaine au milieu de tout ce surnaturel qui la dépasse. L'amour que porte Linda à son fils malgré toutes les difficultés qu'ils ont rencontrées est très touchant.
Pas trop de suspense de ce côté là, maman va être sortie de son trou et va retrouver le fantôme de son fils.

Castiel, pour sa part, se fait kidnapper par Bartholomew qui veut le récupérer pour sa croisade. Mauvaise idée parce que Cas n'est pas content et se souvient qu'il sait se battre en dézinguant Mewmew (disparition un peu rapide à mon goût, le personnage était plutôt bon).

71319-630x432


Castiel se retrouve donc à la tête d'une faction dissidente cherchant à retrouver sa place initiale parmi les humains. La dernière fois qu'il a eu un groupe sous ses ordres ça n'a pas été une franche réussite, espérons qu'il a appris de ses erreurs.

J'ai beaucoup aimé la présence quasi constante de Crowley tout le long de l'épisode alors qu'il n'apparait pas un instant à l'écran. On sent qu'il a la main mise sur le jeu sans même avoir besoin d'intervenir directement.
En revanche, c'est assez compliqué de comprendre qu'elles étaient ses intentions en annonçant à Kevin que sa mère était morte alors qu'elle était sensée être un moyen de pression.
Et puis, même si j'ai aimé revoir Kevin, j'espère que ses adieux sont définitifs, la lente agonie de Bobby en saison 7 m'avait semblée interminable.

Un bon épisode de reprise avant de retrouver des vieux amis la semaine prochaine.

Kevin : The drama, the fighting, it's stupid.

 

1425268612