Couv_135660

Une famille est en promenade à Zombillénium. Rien de plus banal mais Tim, le fils, ne supporte plus sa mère Hélène et profite de la visite pour se cacher dans les vestiaires des filles.
Tout se complique quand Francis se rend compte qu’il connaît la mère, qui avait abandonné Astaroth, un joli petit démon adolescent rebelle dans une poubelle avant qu’il ne soit recueilli au parc.

En même temps, Sirius est pris en otage par une bande d’intégristes anti monstres du village d'à côté qui infiltrent le parc incognito.

 

Le dessin est toujours aussi chouette, j’aime également beaucoup les couleurs.
En revanche, j’ai eu du mal à voir où tout ce tome allait nous mener. L’histoire restant bien embrouillée jusqu’à son dénouement.

Heureusement, les personnages sont toujours aussi attachants et sympathiques. Dommage qu’Aurélien passe au second plan et que Gretchen ne soit là que pour courir dans des escaliers. La fin du premier tome donnait l’impression que leur histoire allait être développée or, ils sont devenus des personnages secondaires dans cette aventure qui préfère introduire le personnage d’Astaroth, absolument adorable.
L’humour est par contre toujours aussi plaisant et les préoccupations de la "vie réelle" (vacances, congés payés, chômage, licenciement, gestion du stress au travail) sont les mêmes partout, y compris chez les zombies et les vampires, mêmes si elles ne sont pas toujours réglées de la même façon sleep

 

Zombillénium - Ressources humaines
Arthur De Pins
Editions Dupuis

 

1425268612       97965633_o