The_Leftovers_2014_Intertitle


Après l'incursion dans le passé de l'épidode précédent, on reprend l'intrigue là où elle avait été laissée à la fin de Cairo. Ce qui est plutôt étonnant pour une série qui nous avait habitué à de grosses éclipses.

 

Les thèmes musicaux splendides vont bercer tout l'épisode.

4929224

"Ne me quitte pas", juste avant que Christine n'abandonne son bébé à Tommy.

"Nothing else matters" alors que les Guilty Remnants mettent en place la touche finale de leur plan. Non mais franchement ce plan !
Reconstituer tous les disparus grâce aux photos volées, il fallait quand même y penser !
C'est terriblement glauque de voir Nora débarquer dans sa cuisine et retrouver son mari et ses enfants.

Screen-Shot-2014-09-08-at-6


Si le début d'épisode est bon, la deuxième partie est absolument remarquable.
J'ai cru au rêve de Kevin jusqu'au bout mais, très intelligemment, les auteurs ont choisi de ne pas partir dans du fantastique et de suivre une voie bien plus psychologique pour expliquer les évènements passés.
En faisant mourir Wayne, ils se débarrassent de ce personnage bien trop mystique et que je n'ai pas su comprendre jusqu'à sa fin. Je pense que le souhait de Kevin est de retrouver sa famille et finalement, c'est ce qui se produit. Pas la même famille qu'au départ, mais une famille tout de même.

Screen-Shot-2014-09-08-at-6

Mais avant de parvenir à ce résultat, il va falloir qu'il affronte une ville en flammes, déchaînée par la situation. Mappleton est loin d'être la petite ville tranquille qu'elle devrait être.
Je ne sais pas si les Guilty Remnants auront finalement atteint leur but. Parce que pour avancer, il faut parfois savoir aller au delà du souvenir.
Le cri de Laurie m'a vraiment bouleversé. C'était d'une puissance extrême. D'autant plus que ce personnage me touche beaucoup.

xcritiques-the-leftovers-saison-1-episode-10-t-L-YKsqL5

 

J'ai adoré cette première saison d'une série qui continue à garder ses mystères. Et c'est très bien comme ça. Il ne faut pas dévoiler pourquoi les personnes ont disparu.
Cette série, c'est sur les gens qui restent, leur vie, leur reconstruction. Personne n'est gentil, personne n'est méchant. Tout le monde est juste profondément humain et chacun fait ce qu'il peut.

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, c'est en tout cas une série qui ne peut pas laisser indifférent. Une grande réussite de cet été.

 

1425268612