CAM00073


Kizuna et Yuki sortent indemnes de l'accident de voiture intervenu à la fin du tome 2. Mais Yûsei, qui a accouru à l'hôpital, les surprend en train de partager un câlin. Perturbé par ce geste, il se mure dans le silence et il faudra un ascenseur en panne pour que le dialogue reprenne.

 

Ce troisième et dernier tome termine en beauté cette saga. J'ai apprécié la façon dont les personnages ont tranquillement évolué au fil des pages sans que ça paraisse artificiel ou forcé.
Imperceptiblement, Yûsei s'ouvre aux autres et apprend à tenir compte de leur avis.
Kizuna se met à faire des concessions et sait désormais ravaler sa fierté pour faire le premier pas. Sans renier ses convictions. J'ai trouvé l'ensemble de ses réactions bien plus logiques que dans le second tome où elle passait pour une écervelé.

Yuki, lui, murit et prend ses responsabilités.

Figure-toi que je me suis rendu compte d'une chose ces derniers temps. Les femmes préfèrent les hommes avec des défauts, ça titille leur instinct maternel. Moi, je suis bien trop parfait, et je crois que je leur fais peur, tout simplement.

 247782_372728212879628_3613569936688677102_n

J'aurais aimé avoir un peu plus de nouvelles de Yuki et j'ai trouvé la révélation sur le "protecteur" de Kizuna un peu grosse, il débarque vraiment de nulle part celui là. Mais je suis heureuse de cette jolie fin.
J'ai particulièrement apprécié avoir des nouvelles des filles du tout début de l'histoire. Je regrettais un peu de ne plus les revoir et j'ai aimé savoir ce qu'elles sont devenues même si ce n'est que très indirectement.

Je vais désormais partir à la recherche du livre dont est tiré ce manga pour en apprendre plus sur certains personnages.

 

Welcome to Hotel Wiliams Child Bird
Yukako Kabei / Rihito Takarai
Ototo

 

Cette lecture entre dans le Challenge "Loufoque et Aléatoire" en validant deux des conditions :

  • un tome de saga                                                          
  • une fleur sur la couverture                                 
  • un auteur que je n'ai jamais lu 

81890_challenge_loufoque12      ob_a755b0_bd-marjorie