SDC14667


La Côte d’Ivoire en 1978.

Adjoua et Bintou sont deux grandes "gazeuses" qui aiment passer leurs soirées à danser au "Ça va chauffer" ou au "Secouez-vous", des maquis de Yopougon, quartier d’Abidjan.
Aya, elle, a plus d’ambition et voudrait devenir médecin. Mais son père préférerait qu’elle épouse Moussa, le fils de son patron.

 

Entre sorties aux maquis et fréquentation à "L’hôtel aux mille étoiles", je n’ai pas vu le temps passer dans ce premier tome.

Les évènements s'enchaînent et les personnages évoluent à toute vitesse.
Les trois filles sont chacune très attachantes. Malgré leurs différences, on peut très bien comprendre leurs motivations même si je ne les partage pas toutes.

Le graphisme est charmant et les couleurs très jolies.
J’ai eu un peu de mal au début à différencier les multiples personnages (les familles ont tendance à héberger de nombreux cousins en plus de leurs enfants) mais, une fois que j’ai eu compris qu’Aya avait un chignon, Bintou des tresses et Adjoua un joli carré, je n’ai plus eu de problèmes.

A travers un scénario qui pourrait presque paraître futile, j’ai appris énormément sur la jeunesse ivoirienne de ces années là.

 SDC14669

Les petits bonus à la fin du tome sont en plus très agréables si vous souhaitez apprendre à confectionner la sauce arachide.


Aya de Yopougon - Tome 1
Marguerite Abouet / Clément Oubrerie
Bayou

 

ob_a755b0_bd-marjorie