MPD 3


Alors que le Gouvernement enchaîne les exécutions de condamnés à mort, l'un d'entre eux, un tueur en série appelé Akio Umemiya, tente de prendre contact avec Shinji.


Il y a 20 ans, j'étais hospitalisé à la clinique Amamiya ... D'après Murata Kiyoshi, dont j'ai sans doute en moi une part de la personnalité, Nishizono Shinji, une autre de mes multiples personnalités aurait alors tué trois de ses camarades et l'infirmière qui s'occupait d'eux. Puis il se serait fait passer pour Kobayashi Yôsuke, l'un des enfants assassinés. Il aurait ainsi vécu sous cette identité pendant une dizaine d'années... Et il se trouve que mon nom actuel, Amamiya Kazuhiko, figure également parmi ceux des enfants disparus ...
C'est probablement il y a vingt ans, dans cette clinique Amamiya que, pour moi, ou plutôt "pour nous", le temps s'est mis en marche.


L'enquête sur la mort, le résurrection et la re-mort d'Akio Umemiya est peu passionnante.
C'est donc surtout l'occasion de souffler un peu dans l'intrigue principale et de faire le point sur ce que chacun sait.
Une partie du Gouvernement est au courant du phénomène des yeux tatoués et de l'implication du groupe Gakuso là dedans. Et l'ancien petit ami d'Isono, Kito Akira, qui dirige le Quatrième Bureau, en connaît au moins autant que le Ministre de la Justice en personne.

MPD 3 (1)

Très peu de changement de personnalités dans ce tome malgré un gros retour en force de Shinji et l'apparition de Sakurai Kotone, la dernière des petites victimes de l'incendie de la clinique Amamiya.

En tout cas, il semble que j'ai eu de l'intuition en trouvant quelque chose de louche autour du chanteur Lucy Monostone.
Et les rôles de Toguchi Kikuo, le journaliste, et surtout de Zen.Itsu continuent de rester bien mystérieux.

J'aime toujours autant ce manga et, si ce tome marque un peu une pause, je continue à me régaler.

 

MPD - Psycho - Tome 3
Eiji Otsuka - Sho-u Tajima
Pika

 

ob_a755b0_bd-marjorie    Challenge culture geek